Prêt Hypothécaire

5/5 - (5 votes)
Agent immobilier Neuchatel

Je vous propose dans cette page quelques conseils gratuits pour réussir à obtenir votre prêt hypothécaire en Suisse tout en sachant que cela demande savoir faire et expertise pour l’obtenir. Les conseils que je vous propose sont le fruit d’expérimentations pointues et se sont toujours révélées aidante pour finaliser l’obtention d’un prêt hypothécaire en Suissel.

Nos internautes s’intéressant au prêt hypothécaire cherchent souvent aussi pour le Mandat de vente<<

Je vous propose selon vos besoins mon expertise pour vous aider à obtenir un prêt hypothécaire en Suisse

En effet, un magnifique chalet à Verbier serait un excellent choix pour les vacances d’hiver. Si vous souhaitez franchir le pas, il est peut-être temps de vous pencher sur le système hypothécaire suisse et sur les démarches à effectuer pour acheter une nouvelle maison.

Le guide ultime des hypothèques en Suisse

Ce guide contient tout ce qu’il faut savoir sur le système, les taux hypothécaires, les prévisions de taux, le marché hypothécaire et toutes les règles importantes concernant la souscription d’un prêt dans ce pays.

Comment fonctionnent les hypothèques en Suisse ?

Le système suisse est soumis à des règles rigoureuses en matière d’octroi de crédit. En d’autres termes, il est difficile d’obtenir un prêt hypothécaire avec un petit dépôt. Cependant, une fois que le demandeur a obtenu le bon prêt hypothécaire, les remboursements mensuels sont très faciles à gérer. Pour être exact, les conditions hypothécaires suisses sont généralement plus longues que celles d’autres pays.

Vous envisagez d’acheter une magnifique maison dans la belle Suisse ?

En outre, les banques suisses proposent souvent un prêt hypothécaire pouvant atteindre 80 % de la valeur marchande actuelle du bien immobilier.  N’oubliez pas non plus que les périodes de remboursement peuvent être assez longues,
Les hypothèques suisses sont généralement divisées en deux hypothèques. La première couvre 60 à 70 % du prix d’achat de la propriété et est assortie d’une période de remboursement indéfinie, tandis que la seconde couvre l’écart entre la première hypothèque et le dépôt, est assortie d’une période de remboursement fixe et d’un taux d’intérêt plus élevé. Il ne faut cependant pas oublier que ce type d’hypothèque augmente vos impôts, mais comme les taux d’intérêt sont très bas, il n’y a pas beaucoup d’intérêt à les réduire. Il est plus judicieux d’investir dans des actions que dans un prêt hypothécaire. En outre, si une personne réduit son hypothèque, sa valeur nette augmentera, ce qui signifie qu’elle paiera plus d’impôts sur son patrimoine.

Hypothèque Suisse : Avez-vous droit à une hypothèque ?

Si une personne vit en Suisse avec un permis de séjour B (pour les pays de l’UE/AELE) ou un permis de séjour C (pour les pays non membres de l’UE/AELE), elle peut demander une hypothèque et acheter une propriété dans le pays.
Cependant, si une personne n’a pas le statut de résident, il est un peu plus compliqué d’acheter une propriété. Selon la Lex Koller, qui limite les achats de biens immobiliers suisses par des étrangers, les non-résidents doivent demander une autorisation d’achat auprès de leur autorité cantonale. Les achats de résidences secondaires sont également limités dans certaines régions.
En outre, cette loi stipule que les non-résidents ne peuvent acheter des immeubles de placement qu’à des fins de vacances, et certaines autorités cantonales fixent des limites au nombre d’appartements et de maisons qui peuvent être achetés dans la région.
Par conséquent, pour obtenir un prêt hypothécaire en tant qu’expatrié en Suisse, il faut prouver que l’on est résident et que l’on est en mesure de rembourser le prêt hypothécaire. Il faut également fournir la preuve du dépôt de garantie.
Enfin, il faut garder à l’esprit qu’il existe des quotas en Suisse qui stipulent que moins de 20 % des logements peuvent être des résidences secondaires. En outre, les acheteurs potentiels ne peuvent pas louer des logements pendant toute l’année (seulement périodiquement) et les étrangers ne peuvent pas investir dans l’immobilier en Suisse, mais ils peuvent acheter une maison.

Taux d’intérêt hypothécaire en Suisse

Les candidats à l’achat sont généralement surpris par la faiblesse des taux hypothécaires sur le marché suisse. Il y a quelques années, les taux hypothécaires en Suisse sont tombés à 1 %, mais le taux hypothécaire de référence a légèrement augmenté et s’élève aujourd’hui à 1,5 %, ce qui reste assez bas par rapport à d’autres pays. Le taux hypothécaire de référence est valable pour déterminer les loyers dans toute la Suisse.
En outre, grâce à la solidité de l’économie et de la monnaie suisses, le taux d’inflation est faible, ce qui est un bon signe pour que les taux d’intérêt restent également bas. Néanmoins, il faut garder à l’esprit que les taux hypothécaires peuvent varier considérablement d’une banque à l’autre. Ils sont influencés par les conditions personnelles et la situation financière de chacun. Il est donc utile de se renseigner auprès de plusieurs banques.
Le Credit Suisse et UBS proposent tous deux des taux d’intérêt hypothécaires de référence, qui constituent un point de repère précieux par rapport aux taux pratiqués dans votre pays d’origine. En avril 2021, les taux hypothécaires sont les suivants :
• Les hypothèques à taux fixe vont de 1 % (pour une durée de 2 ans) à 1,8 % (pour une durée de 15 ans).
• Le taux d’intérêt des hypothèques à taux variable s’élève à 2,8 %.
• Les hypothèques SARON sont fixées à 1,05-1,10 % pour une durée d’un mois.
• Un crédit de construction est assorti d’un taux d’intérêt de 2,6 %, accompagné d’une commission de crédit de 0,25 % par trimestre.
Si vous le souhaitez, vous pouvez déterminer le coût d’une hypothèque à l’aide d’un calculateur hypothécaire suisse.

Combien d’argent pouvez-vous emprunter ?

Prêt HypothécaireVoyons comment les banques suisses déterminent le montant qu’elles sont prêtes à prêter aux demandeurs. Tout d’abord, il existe quelques règles rigoureuses qui sont directement liées au niveau de revenu du demandeur. En général, une personne disposant d’un revenu plus élevé peut prétendre à un prêt hypothécaire plus important.